Dans une période où la guerre des talents rend le recrutement plus fastidieux, perdre des candidats n’est pas envisageable. Alors pour vous aider, nous avons recensé les 4 principales erreurs de recrutement faisant fuir les talents.

1. Une mauvaise image de l’entreprise 

Ne pas donner de nouvelles à une candidature après sa réception ou après un entretien d’embauche. Répondre à chaque candidature est essentiel si vous souhaitez véhiculer une bonne marque employeur et donner confiance aux candidats sur le sérieux de votre entreprise.

Faire des promesses que l’on ne tiendra pas. Ce que vous projetez, vous l’appliquerez. Nul ne sert de vendre du rêve à vos candidats. C’est pourquoi il faut être transparents pour créer un premier lien de confiance et leur donner envie de rejoindre l’entreprise.

Être avare en informations sur son entreprise. La marque employeur influence la captation de talents et leur projection au poste à pourvoir. Il est donc primordial de communiquer sur son entreprise : montrer l’envers du décor : l’équipe interne, partager le quotidien, mettre en avant ses collaborateurs… Un site carrière est le support idéal (voire indispensable) de la communication marque employeur.

72% des candidats qui ont eu une mauvaise expérience candidat ont partagé cette expérience négative en ligne ou directement avec quelqu'un.

2. Un processus de recrutement inadapté :

Ne pas adapter son processus de candidature selon le poste et sa cible. On ne recrute pas un opérationnel de la même façon qu’un cadre ! Il est important de prendre en compte la tension du métier et les profils recherchés pour rendre son entreprise et le poste proposé attractifs.

Demander systématiquement une lettre de motivation. Si elle a longtemps été un incontournable du recrutement, elle n’a aujourd’hui plus grande valeur et apparaît comme le mouton noir des processus de recrutement. Comme le montre notre sondage ci-dessous, 90% des candidats préfèrent passer un test de personnalité ou de compétences plutôt que de fournir une lettre de motivation.

3. Des offres d’emploi inaccessibles depuis un mobile :

Le recrutement mobile est aujourd’hui incontournable. C’est une manière simple et rapide pour le candidat de postuler. Si votre entreprise diffuse ses offres d’emploi sur son site carrière par exemple, et que ce dernier n’est pas responsive (c’est-à-dire adapté au format mobile), vous perdrez un bon nombre de candidats.

81% des candidats utilisent leur mobile dans la recherche d’emploi et près de 2/3 ont accès à leur CV depuis leur smartphone

4. Un contenu d’offre d’emploi peu attractif

Pour capter un maximum de candidats, l’offre de poste se doit d’être convaincante! Elle donne le ton de la suite du processus de recrutement. Pour qu’une description de poste soit attrayante, il faut :

  • Miser sur un contenu ni trop long, ni trop court.
  • Dynamiser son contenu avec des photos ou vidéos (témoignage collaborateurs, présentation des locaux…).
  • Ne pas faire preuve de trop d’exigence dans sa demande. Evaluer les Hardskills (compétences techniques) et les Softskills (compétences humaines) est le meilleur moyen de trouver un juste équilibre. Il est temps d’arrêter l’éternelle quête du mouton à 5 pattes ! 
  • Mettre en avant les avantages qu’il y a à travailler dans votre entreprise (missions, participation à des projets, QVT…) , toujours avec transparence.
Catégories : Marque Employeur