Le marché du travail actuel demande aux entreprises de renouveler leur processus de recrutement, pour trouver plus de candidat. La cooptation peut être une solution efficace pour dénicher le talent qu’il manque. Mais comment mettre en place ce processus et comment en faire un moyen utile pour recruter des candidats ?

La cooptation : Qu’est-ce-que c’est ?

La cooptation est un processus par lequel un collaborateur de votre entreprise vous recommande une personne appartenant à son réseau, pour un poste au sein de votre société. C’est un moyen de recrutement dit « participatif », les collaborateurs de l’entreprise sont au centre du recrutement et sont même les acteurs principaux. Cette source de recrutement est de plus en plus utilisée au sein des entreprises et notamment pour des postes de cadres ou des profils expérimentés.

En moyenne, la cooptation réduit de 90% le temps de recrutement et augmente de 60% la qualité des candidatures.

Il existe deux types de cooptation : l’interne et l’externe

  • Interne : Le collaborateur propage l’offre d’emploi au sein de son entreprise. L’ensemble des salariés de la société vont alors repartageaient l’offre auprès de leur réseau personnel et professionnel.
  • Externe : Le collaborateur va directement diffuser l’offre d’emploi au sein de son propre réseau professionnel et personnel. La plupart du temps cela passe par un partage sur LinkedIn et plus globalement sur les réseaux sociaux.

La cooptation est souvent beaucoup plus prisée par les entreprises et c’est la méthode qui fonctionne le mieux.

Afin de mettre en place une politique de cooptation dans son entreprise, il faut suivre différentes étapes :

1- Cibler les emplois ouverts à la cooptation

Il faut dans un premier temps cibler son besoin en recrutement et notamment les offres qu’on va ouvrir à la cooptation. Beaucoup d’emplois ne vont pas être concerné par la cooptation. Il faut principalement cibler des emplois de cadres.

Il faut savoir se poser les bonnes questions pour mettre en place la cooptation au sein de votre entreprise :

  • Quelles offres faut-il ouvrir au recrutement collaboratif ?
  • Quel collaborateur peut potentiellement recommander quelqu’un ?
  • Quelle démarché mettre en place pour le processus de cooptation ?

Suite à cela, vous allez devoir réaliser une offre d’emploi détaillé, afin d’évoquer en détail les compétences requises pour ce poste. Cela va permettre à votre futur « coopteur » de vous proposer un profil idéal.

2- Définir la politique de cooptation

Pour mettre en place un plan de cooptation efficace, il faut définir la politique globale de cooptation pour votre entreprise.

Pour donner envie à vos collaborateurs de proposer des candidats, vous pouvez mettre en place une prime de cooptation. Si l’un des salariés de votre entreprise propose un candidat et qu’il est embauché, le collaborateur touchera une prime. Cette prime peut être choisit en fonction de l’importance du poste.

Motivé par cette prime vos collaborateurs vont être enthousiastes à l’idée de proposer des candidats à vos offres. La qualité des candidatures sera bonne car en plus de pouvoir toucher une prime, ils mettront en valeur leur réputation ainsi que leur crédibilité. Cela va créer un sentiment d’implication dans l’entreprise pour vos salariés.

La mise en place de cette prime est un excellent moyen de récompenser vos collaborateurs, d’autant plus qu’ils vous permettent de baisser grandement vos coûts de recrutement.

3- Mettre en place une plateforme de recrutement participatif

Une fois votre politique de cooptation mise en place, il faut trouver un moyen pour vos collaborateurs de pouvoir proposer des candidats. Vous avez la possibilité de juste le faire par échange de mail mais cela reste un moyen peu efficace pour traiter ces candidatures. Vous ne pourrez pas regrouper toutes les candidatures et vous n’aurez pas de réel support pour traiter les cooptations.

Le mieux est d’avoir une plateforme dédiée à la cooptation, avec un endroit ou vos collaborateurs pourront directement proposer des candidats pour le poste en question.  Par exemple, avec l’ATS Softy, vous avez directement un bouton sur votre site carrière ou vos salariés pourront proposer des personnes de leur réseaux pour votre offre d’emploi.

Toutes vos candidatures seront regroupées à cet endroit et vous pourrez plus facilement savoir qui a coopté tel personne et par la suite récompensé votre collaborateur.

4- Promouvoir en interne

La dernière étape est de promouvoir votre offre d’emploi en interne. Si vous avez beaucoup d’offres ou vous voulez mettre en place un système de cooptation, il peut être intéressant d’établir un plan de communication, afin de bien faire connaitre vos offres auprès de vos collaborateurs.

Vous pouvez utiliser tous vos outils de communication interne mais aussi des réseaux sociaux comme LinkedIn.

Pour pouvoir mettre en place la cooptation au sein de votre entreprise, il est préférable d’utiliser un ATS afin de vous faciliter la tâche. Le logiciel de recrutement Softy possède un module dédié au recrutement collaboratif vous permettant de centraliser vos candidatures liées à la cooptation.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *