Les SoftSkills, également appelées compétences humaines ou encore compétences transversales, désignent les aptitudes personnelles d’une personne. En d’autres termes, c’est l’ensemble des valeurs et qualités d’un individu.

On pourrait citer comme exemple de softskills La résolution de problèmes, la confiance ou l’empathie.

exemple de compétences naturelles révélées par les tests de personnalités ou softskills

Il est important de ne pas les confondre avec les Hardskills (ou compétences techniques) qui elles décrivent l’ensemble des connaissances que l’on peut apprendre lors de formations et démontrer de manière concrète (une langue étrangère, l’utilisation d’un logiciel ou d’un outil, etc…).

Inclure les Softskills dans son processus de recrutement est un excellent moyen de trouver le bon candidat. Car en plus du savoir-faire délivré par son expérience et ses diplôme, une personne qui partage les valeurs de votre entreprise et qui possède des dispositions naturelles pour le poste à pourvoir va automatiquement être plus performante et motivée qu’une personne n’ayant que l’expérience comme qualité.

Connaître les Softskills dont vous avez besoin pour le poste va vous demander un travail de recherche et d’analyse en amont du recrutement. Vous allez devoir identifier le contexte professionnel dans lequel le futur collaborateur va exercer son métier, ainsi que les valeurs que chaque salarié doit partager au sein de l’entreprise.

Comment les identifier les Softskills des candidats?

Certaines SoftSkills peuvent être identifiées rapidement au cours d’un entretien. Il est aisé de voir si un candidat possède de bonnes manières, s’il a des capacités de communication, une aisance naturelle, etc.

Mais l’interprétation reste subjective et dans le cadre d’un entretien il ne faut pas mettre de côté le facteur « stress » que peuvent ressentir certains candidats.

Pour identifier objectivement les compétences humaines d’un candidat, les tests de personnalité vous seront d’une aide précieuse.

Nous allons prendre ici l’exemple du test IPLC (Inventaire de personnalité le Corff), proposé dans le logiciel de recrutement Softy et nous recherchons une personne pour un poste d’assistant(e) commercial(e).

Le test IPLC vous apporte une analyse complète de la personnalité dans un contexte professionnel. Ici, nous allons nous concentrer sur une partie des résultats : Indice des huit grandes compétences.

exemple de résultats d'un test de personnalité
Exemple des huit grandes compétences du test de recrutement IPLC

J’ai identifier pour mon poste d’assistant(e) commercial(e), 3 softskills indispensables :

  • Soutenir et coopérer : Je souhaite avoir quelqu’un pour épauler les commerciaux dans leurs missions.
  • Organiser et exécuter : Le suivi des clients demande une organisation parfaite.
  • Analyser et interpréter : Pour dénicher de nouvelles opportunités de marché.

Avec le test de personnalité IPLC, je vais pouvoir mettre en évidence ces trois Softskills et voir si mes candidats remplissent ces critères.

Pour aller plus loin, l’ATS Softy vous assiste dans l’analyse des profils grâce à un pourcentage de compatibilité (ou matching) entre : La personnalité adaptée pour le poste (vous avez ainsi une aide à l’identification des meilleurs Softskills) et la personnalité du candidat.

apercu du pourcentage de compatibilité des candidatures sur le logiciel de recrutement softy
Marie Louis est compatible à 82% avec l’offre d’emploi alors que Romain Alliot l’est à 69%.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur le test de personnalité IPLC ou le matching de Softy !

Pourquoi les SoftSkills sont-elles si importantes ?

Les SoftSkills jouent un rôle de plus en plus important et son l’avenir du recrutement. Contrairement aux HardSkills, les compétences humaines ne se périment pas. Dans un monde où les méthodes de travail évoluent sans cesse, il est dangereux d’axer votre recrutement uniquement sur les compétences techniques des candidats.

En effet, en pleine révolution digitale, des transformations majeures se font chaque jour, dans tous les secteurs d’activités. Nous ne pouvons pas encore dire de quoi seront fait les métiers de demain ni prévoir les compétences techniques qui seront recherchées par les recruteurs. Ce qui est sûr, c’est qu’avec l’arrivée des nouveaux métiers, les compétences techniques d’aujourd’hui seront obsolètes d’ici une dizaine d’années, il faudra alors se former aux nouvelles technologies et surtout s’adapter aux changements.

En opposition aux Harsdkills, les SoftSkills sont à l’épreuve du temps et seront toujours valables dans le monde du travail.

Miser sur l’humain plutôt que la technique, c’est adopter une vision à long terme.

banniere pour télécharger le livre blanc recruter efficacement avec les tests de recrutement

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *