Ubérisation du marché du travail, économie collaborative, recrutement prédictif autant de signes de changement des organisations. Les outils numériques sont partout dans nos pratiques, mais pas si répandus que ça dans les services RH.

Marion PAGEOT, dirigeante d’Altagile – SOFTY nous présente les arguments clefs pour intégrer un logiciel de recrutement.

1- C’est conjoncturel, se passer d’un ATS, c’est refuser l’innovation et la modernité.

On peut toujours imaginer recruter sans réseaux sociaux et sans jobboard. Mais les RH doivent être moteur des mutations technologiques.

Accompagner les différents services de l’entreprise dans des évolutions informatiques. Un salarié qui a les bons outils, c’est un salarié qui travaille mieux et qui est heureux !

2- Donner du sens aux ressources humaines

Les collaborateurs RH ne doivent pas passer trop de temps à effectuer des taches sans valeur ajoutée, répétitives et peu épanouissantes intellectuellement : Collecter des CV, faire des réponses négatives, gérer les paies et les congés …

De plus en plus spécialistes et pointus dans leurs missions, ils doivent disposer davantage de temps pour gérer les carrières, travailler l’image employeur, les plans de formations, se consacrer à la fidélisation des talents.

3- Un ATS sur mesure

Il existe aujourd’hui plusieurs types de logiciels de recrutement : ceux qui proposent une offre globale et peu personnalisable, et les spécialistes.

La mise en place d’un ATS doit tenir compte de l’ADN de l’entreprise, de ses méthodologies, de sa culture, sa politique interne, son histoire…

Ce ne sont pas aux Hommes de s’adapter à l’outil Mais au logiciel de se construire autour de ces éléments.

Femme qui module son ATS suivant ses besoins

Softy propose par exemple la gestion des recrutements, le multiposting, l’analyse des candidatures, l’évaluation des candidats, des entretiens vidéos. Chaque projet est étudié, une solution personnalisée et adaptable est proposée à l’entreprise qui dispose de son propre outil.

4- Diffuser une image connectée, valoriser votre marque employeur

Le premier contact des futurs collaborateurs c’est bien souvent le site carrière ou les réseaux sociaux de l’entreprise. Il faut séduire les nouvelles générations et diffuser l’image d’une entreprise tendance, connectée. Un site carrière dynamique et à jour c’est déjà travailler sa marque employeur.

apercu de la page entreprise sur le site carrière du logiciel de recrutement softy

L’augmentation constante de données n’épargne pas les ressources humaines. L’avenir de la profession passera par l’utilisation d’outils simplifiant le tri et l’analyse des datas.

Une entreprise faisant le pari de mettre en place un ATS s’assure une plus grande réactivité et flexibilité dans ses actions de recrutement.

banniere pour le livre blanc grille d'aide à la sélection d'un ats

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *