De plus en plus d’entreprises ont recours aux tests dans leur processus de recrutements. Les services RH se penchent beaucoup plus sur la personnalité des candidats plutôt que d’utiliser les traditionnelles CV et lettre de motivation. Se référer seulement aux expériences passées d’une personne ou même des diplômes obtenus ne sont pas des critères suffisants. Pour connaitre la personnalité d’une personne, ils existent plusieurs types de tests. Certains tests sont orientés autour de la théorie du Big Five, une théorie intéressante pour connaitre les traits de caractère d’un futur collaborateur. C’est d’ailleurs sur cette théorie que les tests de personnalité Softy sont basés.

La théorie du big five, qu’est ce que c’est ?

La théorie du big five est le résultat d’une étude psychologique menée par plusieurs psychologues, sur la personnalité. Cette théorie s’appuie sur cinq traits de personnalités : L’ouverture, la conscience, l’extraversion, l’agréabilité et le névrosisme.

L’ouverture :

L’ouverture va servir pour déceler l’imagination et les idées que peuvent avoir un collaborateur. Cela évoque aussi tout l’aspect liés aux passions et aux centres d’intérêts d’une personne. Une personne considérée comme « ouverte », est une personne qui a toujours la volonté d’apprendre et de découvrir de nouvelles choses aux quotidiens.

La créativité joue un rôle important dans ce trait de personnalité. Une personne ouverte aura plus tendance à savoir résoudre un problème qui le sort de sa zone de confort.

La conscience

Une personne qui a l’esprit consciencieux possède un sens élevé de la prévenance, il possède une bonne capacité à contrôler ses impulsions face à une situation délicate. Être consciencieux, c’est aussi avoir toujours en tête les objectifs qui nous sont fixés. Ce sont des personnes organisées et structurées, ils sont minutieux et possèdent le sens du détail.

On retrouve souvent des personnes qui ont ce style de personnalité dans des métiers liés à la comptabilité, la finance ou les ressources humaines.

Les personnes qui sont peu consciencieuses ont tendance à ne pas aimer tout ce qui touche à l’organisation et à la réalisation de planning.

L’extraversion

Un extraverti est une personne qui trouve du bonheur à être entourée d’individu. Il a tendance à aller au contact des autres très facilement. C’est un trait très répandu dans la société. Pour la plupart, on peut les reconnaitre à travers leur assurance ou leur fort degré d’expression émotionnelle.

Une personne extravertie s’oppose avec une personne introvertie, c’est-à-dire un individu qui préfère la solitude en général.

L’extraverti se sent bien quand il est au centre des interactions sociales. Il veut être au centre de l’attention, que tout le monde le regarde. Rencontrer de nouvelles personnes et élargir son groupe d’amis est très important pour lui.

Dans l’aspect professionnel, les personnes extraverties sont plus aptes à être des leaders. Ils ont une propension à mener le groupe. Les postes dans des domaines comme le marketing, le commerce, la politique ou dans l’enseignement sont faits pour eux.

L’agréabilité

L’amabilité correspond au fait de faire preuve d’amabilité envers les autres. On reconnait les personnes avec ce trait de caractère par des signes de confiances, d’altruismes, de bienveillance et d’affection. Ce sont des personnes qui ont la volonté d’aider les autres et de coopérer avec d’autres personnes pour subvenir aux problèmes des autres. Le partage est l’une des valeurs principales des personnes aimables.

Dans le monde du travail, les personnes aimables sont très fortement mises en valeurs dans les postes liés aux associations, à la médecine ou encore dans tout ce qui va concerner la santé mentale. Les chercheurs ainsi que tous ceux qui travaillent dans les sciences sociales correspondent bien avec ce trait de personnalité.

Névrosisme

Le névrosisme correspond à la stabilité émotionnelle d’une personne et son degré d’émotions négatives. Les personnes qui obtiennent un score élevé sont de nature inquiète, anxieuse, complexés et vulnérables au stress et à la dépression. A l’inverse un score bas traduit une personnalité calme, stables et sereine. Ce sont des personnes qui éprouvent des difficultés à gérer leur stress.

La théorie du big five vous permet de connaitre le degré d’introversion/extraversion d’une personne. La plus part des individus se situent entre les deux, ils sont à la fois introverti mais aussi extraverti.

Tout le monde possède les cinq dimensions de la théorie du big five, mais la théorie permet de connaitre le degré de chacun dans chacune des catégories. Grâce à ses différents degrés, on peut connaitre la personnalité d’un individu.

Dans le milieu professionnel, il n’y a pas de bons ou de mauvais résultats, chaque personnalité à ses avantages et ses défauts, tout dépend du contexte. Par exemple, une personne qui n’a pas un degré élevé dans le critère « conscience professionnelle », va être très utile dans les postes créatifs ou l’organisation n’est pas forcément valorisée.

La théorie du big five est très intéressantes pour les recruteurs pour améliorer leur processus de recrutement. Il permet de pouvoir mieux connaitre la personnalité d’un candidat et donc de pouvoir baser son recrutement sur les softskills.

Exemple d’analyse avec le test IPLC

Le logiciel Softy vous propose la réalisation de test IPLC qui intègre le processus de la théorie du big five : l’ouverture, la conscience, l’extraversion, l’agréabilité et le névrosisme.

Avec l’aide de ces critères, nous déduisons huit grandes compétences :

  • Mener et décider
  • Soutenir et coopérer
  • Interagir et communiquer
  • Analyse et interpréter
  • Créer et conceptualiser
  • Organiser et exécuter
  • S’adapter et gérer la pression
  • Entreprendre et performer

Voici un exemple des résultats que vous pouvez avoir en réalisant un test IPLC sur la solution Softy :

Mener et décider 

La personne en question a probablement une bonne capacité à exercer du leadership, à prendre le contrôle d’une situation ou d’un projet, à initier des actions, à donner des directives et à assumer ses responsabilités.

Soutenir et coopérer

Cette personne interagit avec ses collègues, ses patrons et les clients de manière généralement positive et avec respect. Elle a tendance à valoriser une approche démocratique et collaborative du travail. Elle accorde de l’importance aux autres et est offre régulièrement du soutien à ses collègues.

Interagir et communiquer

Cette personne a probablement de la facilité à entrer en relation avec autrui, a développé un réseau de contacts, ainsi qu’à influencer et à persuader. Elle est généralement à l’aise de rencontrer de nouvelles personnes, d’interagir dans un groupe, de s’exprimer et de faire valoir son point de vue.

Analyser et interpréter

Cette personne se situe dans la moyenne des gens quant à sa tendance à déployer une pensée analytique, quant à son aisance à travailler avec des problèmes et des idées complexes, ainsi que quant à sa capacité à travailler avec une grande quantité d’informations à la fois. Son ouverture face à la nouveauté, telle que les évolutions technologiques, et sa capacité à s’y adapter se situent dans la moyenne.

Créer et conceptualiser

Cette personne ne se démarque pas de la moyenne quant à sa probabilité de performer dans les tâches et les situations qui nécessitent de l’ouverture aux nouvelles idées et aux nouvelles expériences. Bien qu’elle puisse démontrer de la créativité et un sens de l’innovation dans la gestion des problèmes et dans certaines situations, il ne s’agit pas d’une de ses caractéristiques distinctives. Elle peut apprécier les occasions d’apprentissage et de développement. Son niveau d’ouverture aux changements organisationnels se situe dans la moyenne.

Organiser et exécuter

Cette personne a tendance à prendre les choses comme elles viennent plutôt que de planifier à l’avance. Bien qu’elle puisse faire preuve d’un certain sens de l’organisation, elle préfère une approche souple, spontanée et non contraignante. Elle préfère faire les choses à sa manière plutôt que de suivre à la lettre les directives et procédures. Elle peut parfois déroger des attentes.

S’adapter et gérer la pression

Cette personne est dans la moyenne quant à sa capacité à gérer la pression, ainsi qu’à s’adapter et à faire face aux revers et aux échecs. Il peut lui arriver de se sentir dépassée par les événements.

Entreprendre et performer

Cette personne n’est pas particulièrement centrée sur les résultats et sur l’atteinte d’objectifs, sans pour autant être négligente ou désengagée. Elle ne se démarque pas de la moyenne quant à sa recherche de performance et de réussite. Les opportunités de développement et d’avancement de carrière sont très appréciées, mais ne sont pas nécessairement centrales pour elle.

Avec l’ats Softy, devenait maitre de vos recrutements grâce aux tests de personnalité.

Les tests de personnalités sont devenus indispensable pour toute entreprise qui souhaite recruter un collaborateur sur d’autres critères que les classiques CV et lettre de motivation. La théorie du big five est un excellent moyen de connaitre la personnalité de son candidat.
Contactez-nous pour vous aussi intégrer des tests de personnalités dans vos processus de recrutement.